Paramétrer sa b.a.l. dans Thunderbird

Vous venez d'obtenir votre boîte aux lettres libre et éthique en 'retzien.fr', comment l'utiliser dans le programme de messagerie Mozilla Thunderbird. Suivez le guide...

 

  • Installation de Thunderbird
Sous Linux, Thunderbird est déjà présent, si ce n'est pas le cas vous le trouverez dans la logithèque. Vous devez connaitre votre mot de passe 'administrateur' et l'installation se fait tout simplement.
Sous Windows :
- téléchargez le programme à partir de ce lien : Mozilla Thunderbird (évitez les sites alternatifs pollueurs)
- cliquez sur la flèche bleue (Mozilla Thunderbird) ou sur le nom du programme en bas à gauche de votre navigateur (Chromium et Google Chrome)
-  laissez l’installation se faire.
  •  Paramétrage de notre b.a.l.
- faites apparaître le menu de [Paramètres des comptes]  depuis le menu [Édition] (Linux) ou [Outils] (Windows). Si le menu est absent, tapez [alt] ou cliquez "bouton de droite" dans le badeau et cochez [x]Barre de menus
- un écran apparaît. En bas, cliquez sur [Gestion des comptes] puis [Ajouter un compte de messagerie...], un autre écran apparaît : 
- remplissez les 3 champs  et cliquez sur [Continuer]. Attendez quelques secondes, Thunderbird tente de trouver les paramètres adéquats.
- Le informations affichées doivent être reprises telles qu'indiquées ci-dessous :
- vous pouvez soit re-tester soit [Terminer] la configuration, la fenêtre se ferme !
À ce niveau là, votre messagerie devrait être fonctionnelle, il reste toutefois 2 petites étapes :
1/ dès réception du 1er message, Thunederbird vous signale un problème de sécurité concernant un manquement au niveau du certificat, vous cliquez simplement [Confirmer l'exception de sécurité].
2 idem au 1er envoi. L'envoi va échouer et vous afficher le même panneau que précédemment, là encore vous cliquez [Confirmer l'exception de sécurité]. Vous envoyez de nouveau le message... Tout fonctionne. Ouf !
 

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet